Web Analytics

Nos circuits groupes pas chers en Corée du Sud

L’histoire légendaire fait remonter la naissance d’un premier état coréen, l'ancien royaume de Ko-Choson, à 2 333 avant J.-C.
Durant toute son histoire, la COREE tisse des liens étroits avec la Chine, tant culturels que politiques.
Trois royaumes émergent aux IIIème et IVème siècles alors que l’empreinte chinoise s’affaiblit. Au Nord s'établit le royaume de Koguryo, à l'Ouest celui de Paekche, alors qu'au Sud-Est s'impose celui de Silla face à ses deux rivaux.
L’influence de la Chine reste tout de même très forte avec l’introduction du bouddhisme au IVème siècle. Les états coréens adoptent aussi l’écriture chinoise pour transcrire leur langue respective.

Au cours des VIIème et VIIIème siècles, la « Route de la Soie » relie la COREE à l’Arabie. Les commerçants arabes écrivent qu' « au-delà de la Chine est une terre où l’or abonde et qui est appelée Silla ... ».
Le Xème siècle voit l’unification de ces royaumes, avec le soutien de la Chine, pour former un état unique au gouvernement fortement hiérarchisé qui, malgré plusieurs changements, reste en place jusqu’aux temps modernes. La période qui s'ouvre ainsi est celle de la dynastie régnante des Koryô qui établit un régime aristocratique. Le bouddhisme devient la religion d'état et inspire fortement la vie intellectuelle, l'éducation et les arts.
Au début du XIIème siècle, la dynastie mandchoue des Jin exerce une pression extérieure sur le Koryô au pouvoir devenu incertain. Les Mongols envahissent la péninsule en 1231et font du Koryô un état vassal de la Mongolie pendant près d'un siècle.
La dynastie des Choson (1392 - 1910) est la plus longue et la dernière dynastie coréenne. Elle adopte comme doctrine officielle le confucianisme et entreprend des réformes économiques, politiques et sociales. En 1443, l'invention de l'alphabet coréen, le Hangeul, marque un point significatif de cette ère culturelle et affirme son identité propre.
Au XIXème siècle, la COREE devient l’enjeu des puissances chinoise, japonaise et russe. La victoire du Japon sur la Chine en 1895 et sur la Russie en 1905 permet l’annexion du royaume coréen de Choson et met fin à la dynastie régnante. L’occupation japonaise dure 35 ans. La fin de la Seconde Guerre Mondiale voit la montée d’un nationalisme coréen et la volonté de créer un état indépendant. Cependant, en février 1945, à la conférence de Yalta, peu de temps avant la fin de la guerre dans le Pacifique, les Etats-Unis et l’URSS s’entendent pour diviser la COREE au niveau du 38ème parallèle avec la République de Corée au Sud et la République Populaire Démocratique de Corée au Nord.


La guerre de Corée débute en 1950 par une attaque surprise du Nord sur le Sud. Cette guerre dure trois ans jusqu'à la signature d'un armistice en 1953. Les efforts de reconstruction mènent la COREE DU SUD à la stabilité et au décollage économique. Sous la dictature du général Pak Chunghui, l'industrialisation et les exportations connaissent un bond spectaculaire. Les années 80 connaissent une oscillation entre des régimes autoritaires et de timides tentatives de démocratisation.

Le 13 juin 2000, les dirigeants de la COREE DU NORD et de la COREE DU SUD se rencontrent à PYONGYANG. A l’issue de ce sommet historique, un accord est signé et les deux pays s’engagent à mettre leurs forces en commun pour la réunification de manière indépendante et la réunion des familles séparées. Sur le plan économique, les vœux de développement équilibré devraient se traduire par une assistance et des investissements accrus de la part du Sud en faveur du Nord où les deux tiers de la population manquent toujours de nourriture en quantité suffisante.


Surnommée le « Pays du Matin Calme » ou encore le « Pays des Grandes Beautés », la COREE DU SUD demeure une destination mystérieuse. Jadis vassalisée par la Chine, puis colonisée par le Japon, la COREE d'aujourd'hui affirme sa volonté de renouer avec son passé et son identité culturelle. A travers les montagnes et les vallées couvertes de rizières, vous irez à la découverte de temples confucéens et bouddhistes, décorés de couleurs vives, parfois ternies par le temps, lieux de méditation des Coréens et d'inspiration pour les poètes et les peintres. Ce voyage vous mènera à la découverte du trésor le mieux caché d'Asie qui vous révèlera un héritage culturel intact d'une richesse inouïe !

 

La COREE DU SUD, c'est aussi un pays moderne en plein essor, aux traditions vivantes et à l'économie en constante progression. Vous viendrez à la rencontre de l'immense et trépidante SEOUL, élue capitale du design 2010.