Web Analytics

Nos circuits et séjours pas chers pour groupes aux Etats Unis


Au XVIème siècle, Christophe Colomb, croyant avoir atteint les Indes, découvre en réalité l’Amérique et appelle les autochtones les Indiens. Les Européens se partagent alors le territoire et les Britanniques voulant imposer leur autorité s’opposent aux colons soutenus par la France et habitués à une certaine indépendance. La guerre éclate et la défaite des Anglais à Yorktown en 1781 aboutit à la déclaration d’indépendance en 1789. Georges Washington et Benjamin Franklin définissent alors les grandes lignes des institutions gouvernementales des ETATS-UNIS qui perdurent jusqu’à aujourd’hui.
La première moitié du XIXème siècle connaît une révolution industrielle au Nord-Est tandis que le Sud se tourne vers la production de tabac et de coton. La question de l’esclavage est à l’origine de la guerre de sécession et celui-ci est aboli en 1865 grâce à la lutte d’Abraham Lincoln.

Au début du XXème siècle, les Etats-Unis se positionnent comme puissance mondiale mais la spéculation à outrance conduit au krach boursier de Wall Street du 24 octobre 1929, la plus grave crise économique de leur histoire. C’est Franklin Roosevelt qui permet à l’Amérique de recouvrer le chemin de la croissance.
A l'origine, le territoire nord-américain est peuplé d'environ 4 millions d’Amérindiens. Au XVIème siècle, Christophe Colomb croyant avoir atteint les Indes découvre en réalité l’Amérique et appelle les autochtones les Indiens. Les Européens se partagent alors le territoire et les Britanniques voulant imposer leur autorité s’opposent aux colons habitués à une certaine indépendance, alors soutenus par la France. La guerre éclate et la défaite des Anglais à Yorktown en 1781 aboutit à rupture des liens avec Londres et à la déclaration d’indépendance en 1789. Georges Washington et Benjamin Franklin définissent alors les grandes lignes des institutions gouvernementales des ETATS-UNIS D'AMERIQUE qui perdurent jusqu’à aujourd’hui.


Après la Seconde Guerre mondiale, les ETATS-UNIS s’érigent en fervents défenseurs de la démocratie libérale contre le communisme, ce qui aboutit à la Guerre froide. Les pays du monde entier deviennent l’enjeu de cet affrontement entre les deux blocs dotés de moyens militaires considérables et défendant des systèmes idéologiques et économiques antinomiques. Cette situation a pour conséquence un effet de bipolarisation du monde dans la mesure où chacun des adversaires attire dans sa sphère d'influence les États moins puissants.
L’effondrement en 1991 de l’URSS conforte les ETATS-UNIS en tant que superpuissance mondiale sans pour autant que ces derniers puissent parvenir à régler les problèmes actuels.

« NEW YORK, NEW YORK … I want to wake up in a city that never sleeps … » chantait Franck Sinatra. La seule évocation de NEW YORK vous transporte déjà dans l'univers magique, indéfinissable de cette ville-monde, mégapole mythique et fascinante. Ancienne porte du Nouveau Monde gardée par la célèbre Statue de la Liberté, elle étonne par sa démesure et séduit par sa diversité, ses contrastes. Qui n'a jamais rêvé un jour de croquer la « Grande Pomme » ? Dès le premier regard sur les gratte-ciel de Manhattan, l'excitation vous gagne et croît au fil des découvertes … Abandonnez-vous à l'ambiance trépidante de la vie new-yorkaise lorsque vous parcourrez à pied ses quartiers aux saveurs et richesses variées. Flânez à travers Times Square, le quartier bohême et enchanteur de Greenwich Village, la vivante Chinatown, l'élégante 5ème avenue, avec une halte méritée dans le poumon vert de Central Park.

Mais New York, c'est aussi ses prestigieux musées et les innombrables musicals de Broadway. Enfin, on ne peut visiter la ville sans avoir une pensée émue face au chantier de reconstruction du Ground Zero où s'élevaient les Twin Towers. Après les tristes événements du 11 septembre 2001, NEW YORK est devenu le grand symbole de l'Amérique.